_A9B1032_2.jpg

Vincent Fortier

Le philosophe à la main tendue

Les clichés entourant les professeurs de philosophie peuvent avoir la couenne dure : ils sont souvent perçus comme des êtres plutôt austères et plus ou moins accessibles, du haut de leur grand savoir intellectuel.

Détrompez-vous : il s’agit d’une époque révolue, et le conseiller du district 2, Vincent Fortier, incarne bien bien cette nouvelle réalité : dynamique et chaleureux, au sourire contagieux, Vincent consacre ses week-ends au ski alpin en famille plutôt qu’enfoncé dans un fauteuil à lire des textes savants ! Ce qui n’empêche pas ses étudiants de lui donner une note exceptionnellement élevée en ce qui a trait à sa capacité de susciter leur intérêt pour la philosophie.

 

C’est en 2011 que Vincent Fortier et sa conjointe ont emménagé à Saint-Bruno, avec leurs trois enfants. Comme si son emploi du temps n’était pas déjà bien rempli, il prend vite intérêt aux enjeux politiques locaux : « C’était l’époque où un mouvement de citoyens s’était formé pour sauver le boisé des hirondelles, menacé par un développement immobilier, souligne-t-il. J’étais témoin de certaines attaques verbales sournoises dont ont fait l’objet ses opposants, eux qui avaient à cœur de préserver un espace vert d’une grande richesse pour les résidents Saint-Bruno. Je me suis dit qu’il y avait moyen de dialoguer même avec ceux et celles qui ne partagent pas ton opinion. Peu à peu, l’intérêt de m’impliquer concrètement a pris le dessus. »

 

Élu conseiller du district 2 en 2017, Vincent siège depuis au Comité consultatif d’éthique et de gouvernance, à la Tribune jeunesse, à la Table de solidarité de Saint-Bruno, au Comité consultatif sur le milieu de vie, et a travaillé sur la Politique de l’habitation, la Politique jeunesse, la Politique de soutien aux organismes et la Politique de participation publique. Il a occupé la présidence de la à la Régie intermunicipale d’assainissement des eaux usées Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Basile-le-Grand,et a été délégué à la Commission de la sécurité publique de l’agglomération de Longueuil.

 

Depuis 2017, Vincent a aussi été invité comme conférencier sur plusieurs tribunes sur des thèmes tels les environnements favorables aux adolescents, les politiques d’habitation et les enjeux de santé publique

Motivé par les questions qui touchent à l’éthique, Vincent  a particulièrement à cœur les questions reliées à la démocratie : la transparence, la tolérance et la participation citoyenne. Ce à quoi il a le plus hâte durant la campagne à venir : aller à la rencontre des résidents de son district par le biais du porte-à-porte. « Écouter mes voisins, c’est non seulement mon carburant, mais c’est aussi la source de mes inspirations ».

Allez suivre Vincent sur Facebook